Les fameux « délestages », le quotidien de Kinshasa

Lumière sur l’Afrique avec les Traversées africaines proposées par le Tarmac. Du 6 mars au 13 avril, des artistes se mettent en scène. Au programme spectacles, expositions et rencontres…

Inspiré de son vécu, David-Minor Ilunga raconte son quotidien dans sa pièce de théâtre intitulée « Délestage ». Le jeune congolais partage avec humour la dure réalité de ses expériences.

David-Minor Ilunga, trentenaire, comédien et auteur originaire de la République Démocratique du Congo fait partie du panel d’artistes africains à l’affiche des Traversées africaines. Arrêté en Belgique à cause de sa situation irrégulière, le lendemain des attentats, David-Pinor Ilunga explique son aventure à son avocate.

David-Minor Ilunga, crédits Yves Kerstius
David-Minor Ilunga, crédits Yves Kerstius

Parler de la bravoure à la congolaise, c’est son travail, il a entrepris de raconter le pire avec humour et d’en parler avec le sourire. C’est de cette manière que l’on reconnaît les Congolais. Leur bonne humeur et leur débrouillardise sont leur ADN. L’humoriste narre donc de façon ludique les fameux « délestages », coupures d’électricité, d’eau, des salaires, des soins… Sans oublier l’article 15 « Débrouillez-vous », le mode de survie indispensable du pays.

Pour en savoir plus, rendez-vous aux Traversées africaines pour assister à un panel d’artistes qui créent un pont entre l’Europe et l’Afrique.

Plus d’informations sur « Délestage » sur ce lien : http://www.letarmac.fr/la-saison/spectacles/p_s-delestage/spectacle-145/

Retrouvez le programme par ici : http://www.letarmac.fr/la-saison/traversees-africaines/